Déforestation en Amazonie : Greenpeace s’infiltre

Des militants de Greenpeace ont remis lundi à la police fédérale de Sao Paulo une cargaison de bois illégalement coupé en Amazonie après s’être infiltrés dans toute la chaîne du commerce clandestin.
Greenpeace, qui s’est infiltré pendant quatre mois dans le réseau clandestin, a ainsi démontré l’existence d’un trafic de documents officiels.
Le camion a pu ainsi parcourir 3.000 kilomètres jusqu’à Sao Paulo et traverser plusieurs postes de contrôles et frontières entre Etats sans que sa cargaison ne soit saisie.
Le bois d’Amazonie est vendu à 64% sur le marché brésilien, tandis que 36% sont exportés, selon des données officielles.
Selon le ministère de l’Environnement, le déboisement catastrophique de l’Amazonie s’est poursuivi cette année mais à un rythme moins rapide. Au total, 18.900 kilomètres carrés de forêt amazonienne ont été déboisés de juillet 2004 à août 2005, mais ce chiffre représente une réduction de 30% par rapport à la zone dévastée au cours de la même période précédente.

19 déc 2005

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> CP - Observatoire de la démocratie brésilienne

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS