Covid-19 au Brésil : Répertoire des manifestes de la société civile brésilienne

Au Brésil, les déclarations de la société civile veillant à défendre les acquis de la démocratie et prônant des transformations pour venir en aide aux plus démuni.es se multiplient. Au-delà des mesures inadaptées, leurs inquiétudes visent à répondre à la menace de la faim, la protection contre les violences domestiques et la création d’un revenu universel de base pour des travailleurs et travailleuses journalières.

Les ONGs et autres membres de la société civile organisée brésilienne interpellent les responsables politiques qui pourrait profider de l’« état d’urgence » au niveau fédéral, de chaque état et ville pour imposer des mesures anti-démocratiques.

Durant la période de confinement, l’Observatoire de la Démocratie - projet mené par l’Association Autres Brésils en lien avec des partenaires en France et au Brésil, rassemble, référence et traduit les diverses actions menées par la société civile au Brésil.

Un article sur les iniciatives de soutien directe est en construction. Si vous avez connaissance d’une manifeste ou action remarquables, faites-en nous part sur observatoire[at]autresbresils.net

Sommaire

1. Communiqué pour un Revenu universel de base
2. Création de la plateformes et comités d’urgence
3. Propositions d’urgence
4. Manifestes
5. Pétitions


1. Campagne / manifeste pour un Revenu universel de base

Renda Básica que Queremos, publiée le 30 mars 2020

Cette initiative pour un revenu universel est menée par l’Institut des études socio-économiques (Inesc), la Coalition Noire pour les droits, Nossas, l’Institut Ethos et le Réseau brésilien pour le revenue universel. Elle est soutenue par plusieurs organisations de la société civile

2. Création des plateformes et comités d’urgence

Création d’une plateforme d’urgence pour affronter la pandémie du covid-19 et la crise brésilienne. Soutenue par Frente Brasil Popular et Povo Sem Medo, elle est lancée le 31 Mars 2020 pour protéger la vie, la santé, les revenus et l’emploi

Le Forum National Populaire pour le Droits, Democratie, Souveraineté et Ségurité alimentaire et Nutritionel plaide pour la création de comités d’urgence pour la lutte contre la faim et les mesures qui comprennent le renforcement de l’agriculture familiale, les voies de distribution alimentaire pour les populations les plus vulnérables, les programmes tels que la Bolsa Família et le Benefício de Prestação Continuada (BPC), et le contrôle des stocks et des prix. Le communiqué veut garantir le droit à l’alimentation et lutter contre la faim en période de covid-19 : la vie et la dignité humaine d’abord !

3. Propositions d’urgence

Le 23 mars, le Movimento dos Atingidos por Barragens (MAB) présente des propositions d’urgence pour ne couper ni l’eau, ni l’électricité ni le gaz afin de protéger la vie des travailleurs et travailleuses du pays et garantir l’exemption des tarifs pour les services essentiels.

Dans quelques Etats, le MAB présente aux gouverneurs et aux entreprises en charge de la gestion de l’eau et de l’énergie des revendications avec d’autres membres de la société civile.

Le MAB appelle à la transparence et à l’utilisation des mécanismes de Compensation financière pour l’exploration des ressources minérales (CFEM) pour des actions d’urgence au service de la population. Dès le 15 mars, le MAB exigeait des mesures de transparence aux entreprises Vale, Samarco, BHP Billiton et de la fondation Renova vis-à-vis des déplacements de leurs employé.es et dénonçait les licensiments jugés abusifs.

La Plate-forme Ouvrière et Paysanne de l’Eau et de l’Energie a publié le 1 avril 2020 des [Propositions d’urgences >http://mabnacional.org.br/noticia/propostas-emergenciais-da-plataforma-oper-ria-e-camponesa-da-gua-e-energia-pocae] . La Plate-forme est membre de Frente Brasil Popular, le texte est publié par le MAB.

4. Manifestes

Via Campesina appelle à défendre la vie, solidarité, organisation et lutte - publié par la Commission Pastoral de la Terre le 30 Mars 2020.

Un collectif interpelle la population brésilienne, et le monde, à considérer que « La vie de nos mères est en jeu » : Lettre des enfants d’employées domestiques sans quarantaine - publié dans Periferias em movimento le 19 mars 2020.

L’Articulation des peuples autochtones du Brésil (APIB) met en garde contre l’invisibilité des femmes autchones dans les mesures de prévention.

L’Association brésilienne des juristes pour la démocratie a déposé une plainte devant la Cour pénale Internationale accusant Bolsonaro de crime contre l’humanité.

5. Pétitions

Lettre ouverte des Brésiliens de l’étranger au Président Bolsonaro : #OBrasilDeveParar

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Festival Brésil en Mouvements 2020 : bilan d’une édition exceptionnelle

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS