Corruption au Brésil : les anti-Rousseff mobilisent moins

, par Libération


Manifestation contre le gouvernement de la présidente de gauche Dilma Rousseff à Sao Paulo le 12 avril 2015 (Photo NELSON ALMEIDA. AFP)

Aux cris de « dehors Dilma ! », les manifestants, souvent vêtus du maillot jaune et vert de l’équipe nationale de football, ont réclamé la fin de l’impunité dans les affaires de corruption et la destitution de la présidente.

Au total, quelque 575.000 personnes ont manifesté dans une centaine de villes du pays, dont 275.000 seulement à Sao Paulo, la capitale économique du géant émergent d’Amérique latine et fief de l’opposition de centre-droit, selon des estimations encore provisoires de la police ville par ville.

Les organisateurs, des mouvements citoyens officiellement apolitiques mobilisant sur internet ont ainsi échoué dans leur pari de rééditer la mobilisation des manifestations du 15 mars qui avait réuni jusqu’à 1,7 million de personnes.

Lire la suite sur Libération

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à rassemblement contre le fascisme au Brésil

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS