Contre les violences LGBT-phobes au Brésil Alessandro Mariano (MST) sur la situation des personnes LGBT Sans Terre au Brésil

 | Par Autres Brésils

Le 1er mai 2021, Lindolfo Kosmaski, militant du Mouvement des Sans Terre (MST) et de la cause LGBT au Brésil, a été assassiné à São João do Triunfo dans l’État du Paraná dans le sud du Brésil. Après la mort de Fernando dos Santos Araújo, c’est le deuxième assassinat d’un militant LGBT Sans Terre en 2021.

Alessandro Mariano, un des leaders du collectif, revient sur ces assassinats et alerte sur les violences LGBT-phobes quotidiennes, dans le pays qui déplore le plus d’assassinats des personnes en raison de leur orientation sexuelle. Ces violences sont encouragées par les discours de haine du président brésilien Jair Bolsonaro.

Cette vidéo d’Alessandro Mariano a été présentée lors de l’ audition d’Autres Brésils et de la Coalition Solidarité Brésil par la Mairie de Paris. Cette rencontre a eu lieu le 17 mai dernier et avait pour but d’alerter les élu·es parisiens sur la situation de la communauté LGBTQI+ au Brésil.

http://www.youtube.com/watch?v=4Aqtip3OE8M

Témoignage d’Alessandro Mariano


Bonjour à tous et à toutes, je suis Alessandro Mariano du Mouvement des travailleurs ruraux Sans Terre du Brésil.

Je suis un des leaders du collectif LGBT du MST.

Nous sommes dans un moment très difficile au Brésil.

La pandémie se répand.

Au-delà des morts de la covid 19, on est victimes de violences LGBT-phobes, fabriquées par les discours et les actes de haine ouvertement encouragés par le président brésilien Jair Bolsonaro qui promeut les actes de violences et de persécutions et les morts de LGBT, de paysans, d’autochtones et de personnes noires.

En 2021, parmi les centaines d’assassinats, il y a eu 2 militants LGBT Sans Terre.

L’un deux est Fernando dos Santos Araújo, assassiné le 26 janvier à Pau D’Arco dans l’État du Pará.

Il était gay et Sans Terre, l’un des survivants du massacre de Pau D’Arco, massacre qui a tué 10 Sans Terre le 24 mai 2017.

Il était l’un des survivants qui est resté 36 heures caché dans la forêt en écoutant les cris de ses amis, parmi eux se trouvait son compagnon, Bruno Henrique Pereira Gomes qui a été assassiné et torturé.

Fernando était témoin de cet épisode, et il a été assassiné en janvier 2021 d’une balle dans la nuque pour le faire taire, dans sa maison de l’acampamento où il vivait.

Et il y a quelques semaines, le 1er mai 2021, à São João do Triunfo dans l’État du Paraná dans le sud du Brésil, il y a eu l’assassinat de Lindolfo Kosmaski.

Gay, paysan, professeur, il était militant du MST.

Il avait 25 ans et a été brutalement assassiné près de chez lui.

Il a été attaché sur la banquette arrière de sa voiture et brûlé.

Un crime de haine contre un jeune rempli de rêves, très actif pour les causes rurales, qui défendait le droit à l’éducation en milieu rural et pour les LGBT.

Il était notre ami.

Il participait aux activités du collectif LGBT du MST, un espace où il a trouvé un soutien pour assumer sa sexualité face à la famille, la communauté, et entrelacer le drapeau de la diversité sexuelle et de genre à celui de l’agroécologie.

Fernando et Lindolfo comme tant d’autres LGBT entrent dans les statistiques des crimes LGBT-phobes dans le pays qui tue, violemment, le plus de personnes LGBT.

Ils deviennent un symbole de la lutte pour laquelle ils se battaient, pour laquelle nous allons continuer à nous battre.

Fernando, Lindolfo, présents !

Justice pour Lindolfo !

Justice pour Fernando !

Pour les droits des LGBT à être, à vivre et à aimer sans peur ni violence au Brésil !

Agenda

L'équipe d'Autres Brésils est en train de préparer de nouveaux événements... restez attentifs !

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> J-7 avant le festival « Brésil en Mouvements » 2021 !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS