Compensation record pour la rupture de deux barrages miniers au Brésil

, par Agnieszka Kumor

Le gouvernement brésilien et la compagnie minière Samarco sont arrivés à un accord concernant les compensations de la catastrophe de Minas Gerais dans l’Est du Brésil. La rupture de deux barrages fin 2015 a fait dix-neuf morts et causé d’énormes dégâts, laissant des centaines de milliers personnes sans eau potable.

Un pompier vient de secourir un chien piégé par la coulée de boue qui a englouti le village de Bento Rodrigues, le 9 novembre 2015, à Paracatu de Baixo, dans l’Etat du Minas Gerais. AFP PHOTO / Douglas MAGNO

C’est une indemnisation record pour une catastrophe exceptionnelle. Et le montant de la compensation fixé à 6,1 milliards de dollars pourrait encore augmenter.

Sur cette somme, 1,1 milliards seront provisionnés d’ici 2018 par l’entreprise Samarco, propriétaire du barrage avec le Brésilien Vale et l’Anglo-australien BHP Biliton. Les deux actionnaires de Samarco étant parmi les plus grands producteurs de minerais de fer au monde. La moitié de la somme provisionnée devrait être disponible dès cette année. Cet argent servira à réaliser en dix ans des programmes d’investissements destinés à la population et à l’environnement.

Lire la suite sur : RFI

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Info-lettre n°2-2018

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS