Cinq ans à la tête du Brésil : avis de tempête pour Dilma Rousseff

, par RFI

Les manifestations demandant le départ de Dilma Roussef se succèdent, comme ici à Rio de Janeiro, le 22 octobre. REUTERS/Pilar Olivares

Samedi 31 octobre, la présidente brésilienne Dilma Rousseff fêtera ses 5 ans au pouvoir. Mais l’ambiance à Brasilia n’est pas aux festivités. Réélue de justesse il y a tout juste un an, la dauphine de l’ancien président Lula est en grande difficulté. Confronté à une récession et plusieurs affaires de corruption, elle a perdu la confiance de ses électeurs. Seulement 15 pourcent des Brésiliens approuvent encore son action. L’opposition se radicalise mais sans pouvoir présenter une vraie alternative. La vraie menace pour la présidente, elle vient d’une procédure de destitution qui pourrait être lancé par le Congrès.

Dilma Rousseff pourra-t-elle aller jusqu’à la fin de son mandat en 2018 ? C’est la question que beaucoup de Brésiliens se posent en ce moment. Depuis sa réélection en octobre 2014, l’ancienne « guérillera » de 67 ans se trouve en bien mauvaise posture. Selon un sondage réalisé par l’institut MDA, à la demande de la Confédération nationale du transport (CNT), le gouvernement est rejeté par 70% des personnes interrogées tandis que 20,4% le considèrent satisfaisant. Le taux de popularité de la présidente elle-même se maintient à un niveau bas également. Il est aujourd’hui à 15,9% contre 15,5% en juillet.

Lire la suite et écouter l’émission sur : RFI

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Appel à dons : 2019, année de tous les défis

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS