Bruno, 18 ans, homo et battu à mort à São Paulo

, par Patrícia Cornils

Source : Outras Palavras

Traduction pour Autres Brésils : Caroline Sordia (Relecture : Sifa Longomba)

Hier (26/01), au centre-ville, on a encore assisté à une scène de violence homophobe. Et cette fois, ce n’était pas un suicide.


Image : Fernando Botero

Il avait 18 ans. Il avait terminé ses études secondaires l’an dernier. Il avait suivi un cursus technique dans le domaine administratif. Depuis deux semaines, il travaillait dans un cabinet dentaire. La dentiste avait été impressionnée par l’intelligence du jeune homme. Maria m’en parlait tout le temps, me disait qu’il avait de bonnes notes. Il avait été admis à l’Université Paulista, il voulait devenir architecte. Sa mère ne comprenait pas trop, parce que « personne dans le voisinage n’a jamais voulu être architecte ». Il devait travailler car Maria ne pouvait pas financer seule l’université. Maria travaille chez moi comme employée de maison, une fois par semaine depuis plus de dix ans. Ce n’est pas seulement la mère de Bruno, ils étaient amis et s’appelaient trois, quatre fois par jour sur le portable. Il y a un an ou deux, elle m’a dit : « Pati, Bruno m’a dit qu’il est gay ». « Et toi, Maria, qu’en penses-tu ? » « J’aime mon fils. J’ai juste peur qu’on s’en prenne à lui ». Hier, à minuit, Bruno et ses amis sont allés boire un verre sur l’Avenida Augusta [en plein centre de São Paulo]. À cinq heures et demie du matin, rue Herculano de Freitas, lui et ses deux amis ont été abordés par six ou sept personnes. Ils ont crié à l’agression. Les deux amis se sont enfuis, mais pas Bruno. Ils lui ont volé son (vieux) portable, lui ont pris ses baskets (All Star, vieilles également). Et ils l’ont roué de coups. Sur la tête. Jusqu’à le tuer.

D’après l’Institut médico-légal : « Traumatisme crânio-encéphalique. Instrument contondant. » Rapport de police 737/2014, n° 78 : « Vol. Article 157. Paragraphe 3 : ... si les violences ont entraîné la mort ».

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter :

>>> Brésil en Mouvements 14e édition, du 19 au 23 septembre !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS