Brésil : les propos polémiques de la ministre de la Femme en plein 8-Mars

La ministre brésilienne de la Femme, Damares Alves, a laissé entendre vendredi que les « idéologies » préconisant l’égalité entre les sexes pouvaient encourager la violence contre les femmes.

En 2017, 4 539 femmes ont été assassinées au Brésil, 1 133 d’entre elles dans des cas considérés comme des féminicides, selon les chiffres de l’ONG Forum de sécurité publique.

« Les garçons doivent comprendre que les filles sont leurs égales en termes de droits et d’opportunités, mais sont différentes parce qu’elles sont des femmes et doivent être aimées et respectées en tant que telles », a déclaré la ministre lors d’un discours à l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes.

« S’ils pensent que les filles et les garçons sont égaux, comme certaines idéologies l’ont préconisé par le passé, ils peuvent se dire : "comme les filles sont pareilles, elles peuvent encaisser les coups" », a ajouté Mme Alves.
Lire la suite sur RFI

crédits : Reproduction

Voir en ligne : RFI

Annonces