Brésil : le scandale de corruption politique des années Lula fera l’objet d’un nouveau procès

, par Nicolas Bourcier

Après des semaines de suspense, la Cour suprême du Brésil a autorisé, mercredi 18 septembre, la réouverture du procès de l’affaire de corruption politique dite du « Mensalao », scandale qui avait faillit coûter sa réélection à l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva en 2006.


Ueslei Marcelino/Reuters

Cette décision permettrait à plusieurs anciens hauts responsables du Parti des travailleurs (PT, gauche au pouvoir), dont José Dirceu, ancien chef de cabinet de Lula de 2003 à 2005, accusé d’avoir organisé un vaste système d’achats de votes de députés, d’échapper à la prison ferme et de bénéficier d’une peine en régime de liberté surveillée. Lire la suite

Annonces