Brésil : homosexualité, croyances et intolérance

, par Le Journal International

crédit DR

Le Brésil est le pays qui compte la plus grande communauté catholique au monde avec 123 millions de fidèles pour 200 millions d’habitants. Après les JMJ de Rio en 2014, le pape François confiait aux journalistes : « si une personne est gay et cherche le Seigneur avec bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? ». Un an plus tôt, la loi instaurant le mariage entre personnes du même sexe était adoptée et abstraitement soutenue par l’Église catholique. Paradis de la tolérance mais aussi de l’homophobie, au Brésil, l’influence de la religion n’est pas à négliger.

Le plus grand pays d’Amérique du sud et troisième à autoriser le mariage gay enregistre une forte hausse des crimes homophobes. L’ONG Groupe Gay de Bahia signale que la moitié des meurtres homophobes dans le monde sont commis au Brésil. Le 16 juillet, un pas a été franchi avec l’adoption d’une loi anti-discrimination par le Parlement de la ville de Rio de Janeiro. L’influence de l’Église s’apprécie particulièrement lors de ces décisions politiques. Au Brésil, les églises évangéliques et surtout pentecôtistes connaissent une croissance spectaculaire et ce, également au sein du Parlement.

Lire la suite sur : Le Journal International

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS