Brésil : « Ici c’est pas un bordel, c’est la maison de Dieu »

 | Par Fernanda Canofre, Jean Saint-Dizier

Un baiser fougueux échangé par deux jeunes filles lors d’un rassemblement d’une église évangélique sur la place publique au Brésil s’est terminé par l’intervention de la police, et une vive polémique sur les limites de la tolérance.

Deux jeunes filles ont été arbitrairement arrêtées, sur ordre du pasteur évangélique Marco Feliciano, après s’être embrassées pendant le rassemblement évangélique Glorifica Litoral, à São Sebastião, dans le nord de l’Etat de São Paulo.

Lisez l’article sur Rue89.

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Votre abonnement à l’InfoLettre d’Autres Brésils

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS