Brésil : Dilma Rousseff confrontée à sa plus grave crise politique

, par RFI

REUTERS/Lucas Jackson

u Brésil, le président de la Chambre des députés, Eduardo Cunha, menace de faire exploser la coalition de la présidente Dilma Rousseff. Il a annoncé avec fracas son passage à l’opposition. Fragilisée par les scandales de corruption autour de Petrobras, l’entreprise pétrolière contrôlée par l’Etat, et au plus bas dans les sondages, la présidente est confrontée à sa plus grave crise politique depuis sa réélection l’an dernier.

Il n’y pas un jour sans que l’on apprenne de nouvelles révélations dans l’affaire Petrobras. Le scandale de corruption qui touche l’entreprise pétrolière se rapproche dangereusement de la présidente. D’après les déclarations d’un suspect clé, des pots-de-vin auraient servi à financer sa campagne électorale de 2014. C’est dans ce climat tendu qu’interviennent les propos du président de la Chambre des députés.

Lire la suite sur : RFI

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers le lien de désinscription.

La dernière newsletter :

>>> Esclavage et Quilombos au Brésil : une histoire toujours d’actualité Rencontre autour de la sortie du livre « Quilombos. Communautés d’esclaves insoumis au Brésil ».

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS