BEM ! Lumières, c’est parti

, par Autres Brésils

Le festival a commencé et son public est au rendez-vous. 150 personnes étaient présentes pour la soirée d’ouverture du Festival Brésil en Mouvements, dépassant toute nos attentes.
crédits photo : Quesia do Carmo. Spectatrice choisissant sa prochaine session (on espère).

C’est une nouvelle aventure qui démarre. La rencontre avec un nouveau cinema, son équipe et son public. Merci pour votre présence et votre accueil. C’est aussi les retrouvailles avec les fidèles du festival que nous avons plaisir à retrouver chaque année.

La bonne humeur était au rendez-vous, portée par la musique du Bonimenteur, les ouvrages des éditions Anacaona et l’exposition « Angola Janga » de Marcelo D’Salete soutenue par la Librairie Quilombo.

Nos co-présidents ont rappelé notre engagement et le défi d’exister dans un moment si difficile en France et au Brésil. Le film d’ouverture, Baronesa, en est la preuve la plus forte. Il montre la poésie du quotidien dans ce qu’elle a de plus cru. Ses personnages se livrent avec une franchise bouleversante, dégageant beaucoup d’émotion dans la salle et engendrant un débat passionnant avec Amaranta César (co-organisatrice du festival Cachoeira Doc (Carte Blanche, samedi 22/09 à 15h) après la projection.

crédits photo : Quesia do Carmo. Équipe des administrateurs d’Autres Brésils ; Erika Campos, co-présidente, a la parole.

C’est toute un Brésil auparavant exclu qui a dorénavant accédé à une formation et a obtenu les moyens de’écrire, filmer et produire leur propres histoires. Rendez-vous toute la semaine pour les projections au cinéma 7 Parnassiens et poursuivre l’aventure avec nous !

Découvrez la bande-annonce de l’édition 2018 !


Até breve ! A equipe d’Autres Brésils !

Annonces