Aux abois, le président Temer tente de redynamiser l’économie

 | Par Courrier international

Publié le 16 décembre 2016
Sabine Grandadam

Le président Michel Temer le 15 décembre 2016, en compagnie du ministre de l’Économie Henrique Meirelles (à droite) et du président du Sénat Renan Calheiros (à gauche). REUTERS/Adriano Machado

La “dream team” mise en place par Michel Temer à son arrivée au pouvoir, en août dernier, fait pâle figure, note El País Brasil.

Aux ennuis judiciaires qui se rapprochent du cercle du pouvoir s’ajoute, pour le gouvernement, le casse-tête d’une économie qui, en un trimestre, “affiche une paralysie encore supérieure à celle de l’année passée”, écrit le quotidien. Le chômage atteint désormais 12 millions de personnes, soit 3,6 millions de plus en un an.

L’activité économique accuse pour 2016 un recul de 3,5 % et de nombreuses pressions s’accumulent sur le président et son gouvernement. La pression de la rue, qui manifeste à nouveau sa colère contre le gel des dépenses publiques, définitivement approuvé par le Sénat brésilien mardi 12 décembre. Et la pression de la justice, qui dans le cadre de l’enquête Lava Jato sur le scandale Petrobras, se rapproche du président.

Lire la suite sur : Le Courrier international

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Appel à dons pour le festival « Brésil en Mouvements » 2020 - 16e édition

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS