Autres événements

janvier 2020

Mercredi 29 janvier 2020
17h00 à 18h30
Amphithéâtre Emile Boutmy - 27 rue Saint Guillaume 75007 Paris

Rencontre exceptionnelle à l’invitation de Sciences Po, de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) en présence de :

Davi Kopenawa, chaman et porte-parole des Indiens Yanomami du Brésil
Almir Narayamoga Surui, leader des Paiter Surui du Brésil
Sébastien Treyer, directeur général de l’Iddri
Fiore Longo, directrice de Survival International France.

Les peuples qui vivent en dehors du cercle de la mondialisation industrielle, comme les Indiens Yanomami ou les Paiter Surui, deux peuples amérindiens de l’Amazonie brésilienne, représentent près de 400 millions de personnes dans le monde, selon le rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité dans le monde, et constituent une part significative de la population de certains pays et régions.

Peuplant des espaces convoités, ils sont souvent menacés. La concurrence pour s’approprier et exploiter les ressources naturelles de leurs territoires entraîne des situations humaines dramatiques ainsi, notamment, qu’une destruction des forêts tropicales et de leur biodiversité à grande échelle.

Ces peuples incarnent aujourd’hui un rempart de la préservation des richesses naturelles mondiales : les quatre cinquièmes de la diversité biologique encore existante sur la planète se trouvent concentrés sur leurs terres.

Cet événement exceptionnel accueillant deux leaders amérindiens venus témoigner depuis l’Amazonie, porte-paroles de leurs ethnies et de l’urgence écologique, s’attachera donc à comprendre leurs combats et à questionner ensemble notre avenir commun.

Science Po - Amphithéâtre Emile Boutmy
27, rue Saint Guillaume 75007 Paris

Workshop du Projet PICS AGROPOWER

Paris, Campus Condorcet, 30 janvier 2020

Regards croisés sur le Cadastre Environnemental Rural brésilien : méthodes d’analyse, débats scientifiques et pistes futures de recherche

Discutant de la journée : Raoni Rajão, Retour ligne automatique
Professeur à l’Université du Minas Gerais, Professeur invité à l’Université Panthéon Sorbonne.

9h-12h. Restitution des premiers résultats du projet Agropower par l’équipe Eve Anne Buhler, (UFRJ), Darly Ségolène (LADYSS, Université Paris 8), Valter de Oliveira (Universidade Federal Fluminense).

La contribution du CAR dans la reconfiguration de l’espace agraire sur sud du Piaùi. Pierre Gautreau, Louna Kemenovic, Alex de Sà (PRODIG, UniversitéPanthéon Sorbonne). Point d’étape sur les apports et les limites d’une approche géomatique de l’état d’implémentation du CAR.Florian Vigroux, Elena Rajaud, Pierre Gautreau, Nadège Garambois (PRODIG, Université Panthéon Sorbonne, Agroparistech). Les effets à distance de la mise aux normes environnementale des grandes propriétés agricoles : interactions et conflits dans le municipe bahianais de Correntina

14h-17h. Regards croisés sur le cadastre environnemental ruralRaoni Rajão (UFMG).Mesuring the effectiveness of the CadastroAmbiental Rural at a regional and national scale : some insights from several brazilian projects.Retour ligne automatique
Ludivine Eloy (CNRS - UMR ArtDev - Universidade de Brasília) & Andrea Leme (PPG Mader-FUP/UnB).

Le rôle de la décentralisation de la gestion des ressources en eau dans la dynamique de la frontière agricole de l’Ouest dela Bahia.Marion Daugeard (CREDA-Université SorbonneNouvelle / CDS-Universidade de Brasília). Les initiativesmunicipales pour la régularisation environnementale dans le Mato Grosso. Damien Arvor (UMR LETG – CNRS / Université Rennes 2).The 2008 map of consolidated rural areas in theBrazilian Legal Amazon state of Mato Grosso : accuracy assessment and implications for the environmentalregularization of rural properties

- - Le PICS Agropower a été financé par le Centre National de la Recherche Scientifique (2018-2020).- - - Retour ligne automatique
Lieu : Salle 1035, Laboratoire PRODIG, Bâtiment Recherche Sud Campus Condorcet, 5 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers- - - Places limitées, réserver obligatoirement : pierre.gautreau@univ-paris1.fr / 06 95 58 24 05

Le Cadastre Environnemental Rural (CAR)brésilien constitue l’une des pièces fondamentales de la réforme du Code Forestier brésilien de2012. Présenté par les autorités comme le dispositif clé d’un pays ayant réussi à concilier croissance agricole et préservation de l’environnement, sa conception et son application sont critiquées par les mouvements sociaux comme une mesure de maquillage vert pilotée par le lobby de l’agrobusiness, avec l’assentiment des tenants du productivisme agricole au sein du Parti des Travailleurs. Il constitue aujourd’hui un objet de recherche permettant d’analyser le tournant des politiques environnementales sous le mandat de Dilma Roussef (hausse du taux de déforestation après 8 ans de décrue notable), de replacer dans une perspective de long terme la politique actuelle du gouvernement Bolsonaro, et de s’interroger sur le rôle ambigu des dispositifs socio-techniques de régulation environnementale par le numérique et la cartographie en Open Data.

Nombre de chercheur/ses se penchent sur le déploiement et la signification de cet instrument,emblématique du nationalisme gestionnaire environnemental brésilien, mais également de la richesse des mobilisations de la société civile autour des mesures contemporaines de conservation à distance des écosystèmes. La structure fédérale du pays pose de nombreuses questions quant aux possibilités de prendre la mesure des effets de cette politique publique, tout comme les difficultés matérielles pour suivre son efficience d’une point de vue cartographique.

La journée d’étude proposée permettra de discuter en perspectives croisées plusieurs programmes de recherche et travaux doctoraux francophones en cours, en présence de deux témoins clé des mutations récentes de politiques environnementales du pays, Raoni Rajão (professeur invité à l’Université Panthéon Sorbonne), et Ludivine Eloy (chercheuse au CNRS en poste à Brasília).

Elle s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Agropower, nouvelles pratique, nouveaux enjeux de la régulation environnementale de l’agriculture », coordonnées par le laboratoire PRODIG et le département de géographie de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro. Ce programme analyse le déploiement du CAR dans une perspective d’écologie politique et de géographie agraire, s’intéressant aux effets territoriaux, fonciers et politiques de cet instrument dans deux états fédérés du nord-est brésilien.

Pensez à réserver votre place pour la journée en nous écrivant à l’avance.

La politique environnementale brésilienne en contexte
Institut de Géographie, 31 janvier 2020

Journée d’étude

La politique environnementale brésilienne en contexte Institut de Géographie, 31 janvier 2020

13h30. Au-delà du feu, de l’Amazonie, et des images satellites : penser en contexte le "moment"Bolsonaro. Eve-Anne Bühler (Universidade Federal do Rio de Janeiro) & Pierre Gautreau (UMR PRODIG,Université Panthéon Sorbonne).

14h15. Environmental and diplomatic crisis in Brazil : what to expect of actual politics and policies.Raoni Rajão (Universidade Federal do Minas Gerais, Professeur invité à l’Université Panthéon Sorbonne).

15h15. Penser les « grandes » réformes de la politique environnementale brésilienne du début du XXIe siècle sous l’angle de leurs effets locaux. Ludivine Eloy (UMR Art-Dev, Universidade de Brasília).

Pause

16h30. La politique environnementale brésilienne actuelle au prisme de la dictature militaire (1964-1985). Nathalia Cappellini (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines).

17h. Les acteurs agricoles brésiliens dans la négociation des formes de régulation environnementale : diversité, stratégies. Eve-Anne Bühler et Valter Oliveira (UFRJ & UFF, Rio de Janeiro).

17h30. Les politiques brésiliennes parmi les réformes environnementales régionales de la décennie"progressiste" sud-américaine (2005-2015). Pierre Gautreau (UMR PRODIG, Université PanthéonSorbonne). 18h. Florence Pinton, (UMR SADAPT, AgroParisTech).

Sous réserve. - - - - accès libre dans la limite des places disponibles.!! - une partie des débats se tiendra en anglais.

  • Contact : pierre.gautreau@univ-paris1 / 06 95 58 24 05- Un évènement organisé par le PICS Agropower, nouvelles pratiques, nouveaux enjeux de la régulation environnementale del’agriculture au Brésil (Financement CNRS, 2018-2020).

Institut de Géographie
191 rue Saint-Jacques, 75005, Paris.

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse mail pour vous abonner à notre lettre d’infos.

Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre

La dernière newsletter

>>> Belle année 2020 : Le programme d’une année d’engagements

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS