Au Brésil, nouvelles arrestations dans le cadre de l’enquête « Lavage rapide »

, par La Croix

Marcelo Odebrecht, créateur et patron du premier groupe de BTP latino-américain Odebrecht, a été placé en détention préventive le 19 juin. RONALDO SCHEMIDT/AFP

Au Brésil, le scandale qui entoure la compagnie pétrolière publique Petrobras continue de faire tomber les plus puissants. Vendredi 19 juin, c’est Marcelo Odebrecht, créateur et patron du premier groupe de BTP latino-américain Odebrecht, qui était arrêté à son domicile de Sao Paulo. En même temps étaient arrêtés Otavio Azavedo, PDG d’Andrade Gutierrez, un autre géant du BTP local, et huit autres cadres de ces deux entreprises.

L’opération, la quatorzième depuis l’ouverture de l’enquête « Lava Jato » (« Lavage rapide ») en mars 2014, a été nommée « Erga Omnes », qui signifie en latin « À l’égard de tous ».

Lire la suite sur La Croix

Annonces