Au Brésil, le naufrage de l’opération anticorruption « Lava Jato » Enquête - Le Monde

 | Par Le Monde, Nicolas Bourcier

Un magistrat jugé « partial », des méthodes parfois illégales et l’ombre des Etats-Unis : la plus grande opération anticorruption de l’histoire du Brésil est devenue son plus grand scandale judiciaire. Des mois d’enquête ont été nécessaires au « Monde » pour dresser l’envers de ce décor.

Par Gaspard Estrada et Nicolas Bourcier

Il y a bien quelque chose de pourri au royaume du Brésil. Le pays tout entier est frappé par une série de crises simultanées, une sorte de tempête parfaite – récession économique, catastrophes environnementales, polarisation extrême de la vie politique, Covid-19… A cela vient de s’ajouter le naufrage du système judiciaire. Un coup de tonnerre supplémentaire dans un ciel déjà lourd qui s’était pourtant chargé d’espoir il y a sept ans, lorsqu’un jeune magistrat du nom de Sergio Moro avait lancé, le 17 mars 2014, une vaste opération anticorruption appelée « Lava Jato » (« lavage express »), impliquant le géant pétrolier Petrobras, des entreprises du BTP et un nombre impressionnant de dirigeants politiques.

L’enquête traduite en anglais “Lava Jato”, the Brazilian trap
 

D’un trait, disait-on, l’impétrant et son équipe d’enquêteurs, soutenus par le pouvoir judiciaire et les médias, allaient nettoyer et sauver le Brésil, enfin ! Qu’on en juge : 1 450 mandats d’arrêt ont été délivrés, 533 mises en accusation déposées et 174 personnes condamnées. Pas moins de douze chefs ou ex-chefs d’Etat brésiliens, péruviens, salvadoriens et panaméens ont été mis en cause. Et la somme colossale de 4,3 milliards de reais (610 millions d’euros) a été récupérée dans les coffres publics de Brasilia. Même l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, adulé par une majorité de l’opinion, n’a pas résisté à la vague, jusqu’à se retrouver derrière les barreaux.

Les EUA et la Lava Jato : Les EUA et la Lava Jato - compte rendu traduits par Autres Brésils

Et puis soudain, plus rien, ou presque. En moins de deux mois, l’enquête tentaculaire s’est effondrée comme un vulgaire soufflé.

Voir en ligne : Au Brésil, le naufrage de l’opération anticorruption « Lava Jato »

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> L’information sur le Brésil est toujours notre priorité – Soutenez Autres Brésils

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS