Au Brésil, la sécheresse plus forte que le carnaval

, par Euronews

Déception et tristesse… ces costumes de carnaval vont être remisés au placard cette année. A Araras, près de São Paulo et comme dans plusieurs autres villes au Brésil, le carnaval n’aura pas lieu, pour cause de sécheresse.

Pas question de gaspiller de l’eau à l’heure où le Brésil meurt de soif. Mais l’interdiction désole le patron de cette école de samba :

“Je ne pense pas que trois ou quatre heures de carnaval vont changer quoi que ce soit ! Moi je trouve que c’est une mauvaise mesure… Ils ne réalisent pas que le Brésil est connu pour son carnaval” !

Lire la suite sur Euronews

Annonces