Au Brésil, la démocratie meurt en plein jour.

 | Par Jamil Chade

Dans une semaine, nous ne choisirons pas seulement un nouveau président.

Nous allons définir qui nous sommes et qui nous voulons être dans le monde.

Un texte de Jamil Chades, 24/10/2022

Ce qui nous attend est l’élection la plus importante de notre éphémère aventure démocratique.

Notre génération pensait à tort que la démocratie était inscrite sur notre certificat de naissance. Et nous avons découvert qu’elle doit être construite et défendue chaque jour.

La démocratie meurt dans le bruit de la tronçonneuse dans la forêt, dans une enveloppe contenant des pots-de-vin, dans la peur de tenir la main de celui qu’on aime, dans la peur d’écrire un mot, dans la peur d’aller voter.

La démocratie ne meurt pas dans l’obscurité. Au Brésil, nous constatons qu’il meurt en plein jour.

Aujourd’hui, le choix est donc entre la barbarie et la construction dure et douloureuse de notre démocratie.

Notre génération a une énorme responsabilité. Soit nous assumons notre devoir de défendre la démocratie, soit nous serons condamnés par l’histoire.

Où étaient ces personnes lorsqu’elles ont été confrontées à la destruction de leurs droits les plus fondamentaux ?

Nous, ici sur cette place, assumons notre mission pour envoyer un message clair rejetant la haine, la déforestation, la violence et l’autoritarisme.

Je lance un appel à nos amis européens : il n’y a pas de place pour une neutralité confortable.

Cette élection va affecter la vie de chacun d’entre vous. Des rues élégantes de Paris aux quartiers populaires des villes du continent européen.

L’enjeu est la planète.

Les jours à venir seront tendus et décisifs. C’est le moment d’intensifier nos efforts. Il n’y a pas de temps à perdre.

Nous sommes ici pour défendre légitimement le Brésil que nous voulons.

Nous sommes ici pour la défense légitime de la planète que nous voulons.

Il n’est pas exagéré de dire que nous vivons un moment déterminant pour notre génération.

Ce sont nos rêves, notre présent et l’avenir de nos enfants qui sont en jeu.

Vive la démocratie, vive le Brésil

RASSEMBLEMENT - Démocratie au Brésil en danger !

Samedi, 22 octobre 2022 - place de la Nation (75011)

Face aux résultats du premier tour des élections générales au Brésil, restons mobilisé·e·s !

Depuis janvier 2019, après l’investiture présidentielle du candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro, nous relayons le constat sans appel de la société civile brésilienne : partout, les violences structurelles et les violations des droits fondamentaux se sont aggravées.

Prenant acte des résultats des différents scrutins du 2 octobre 2022, plusieurs organisations françaises de solidarité internationale, collectifs de la diaspora brésilienne, syndicats et mouvements sociaux de France lancent un appel à rassemblement en solidarité avec les mouvements sociaux brésiliens et contre l’extrême-droite. Si l’ancien président Luis Inacio Lula da Silva se place en tête de ce premier tour, rassemblant 48,4 % des voix, l’actuel mandataire dépasse les 43 % des suffrages exprimés.

Partout, les soutiens économiques et politiques meurtriers de Bolsonaro ciblent en particulier les populations historiquement les plus exclues, dont font partie les peuples autochtones, les quilombolas, les communautés paysannes, les femmes, les populations noires et LGBTQI+, les habitant·e·s des périphéries…

Partout au pays, l’extrême-droite violente et anti-démocratique a remporté des sièges aux élections législatives et des gouverneurs, renforçant l’enracinement du conservatisme bolsonariste dans la société brésilienne.

Or, partout, l’anti-fascisme et anti-bolsonarisme ont grandi. Tout aussi inquiétants que soient les résultats, ils ne peuvent cacher les victoires de nombreux candidat·e·s venant des mouvements de la société civile, qui reste mobilisée et que nous continuons de soutenir.

En cette période cruciale pour l’avenir du Brésil, nous restons engagé·e·s auprès de la société civile brésilienne pour porter toutes ses voix et leurs luttes.

Rejoignez-nous ce 22 octobre, à 15h, place de la Nation (75011) pour exprimer notre soutien aux valeurs démocratiques, aux défenseurs et défenseuses des droits humains et environnementaux au Brésil.

Le Brésil résiste, lutter c’est plus urgent que jamais !

Signataires :

Almaa, Alerte France Brésil/MD18, Attac, Autres Brésils, CCFD-Terre Solidaire, Cedetim, Coletivo Leitoras de Paulo Freire na França, CRID, Emmaüs International, Femmes de la résistance, France Amérique Latine, IPAM, Réseau Européen pour la Démocratie au Brésil, Sud PTT.




Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésils !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Accord UE-Mercosur, Agro-industrie, Droits humains : Le Brésil après l’élection de Lula

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS