Au Brésil, Lula renonce à la présidentielle 2014

, par Nicolas Bourcier

Le verbe reste sa meilleure arme en politique. Mais cette fois, ce sont ses proches qui se sont exprimés à sa place. Luiz Inacio Lula da Silva ne disputera pas l’élection présidentielle de 2014, ont assuré publiquement, ces derniers jours, trois de ses plus proches collaborateurs. « Ni 2014, ni même en 2018 », au terme d’un éventuel deuxième mandat de Dilma Rousseff, a affirmé Paulo Vanucchi, ancien ministre et pilier de l’Institut Lula de Sao Paulo. Le Monde

Annonces