Au Brésil, Jair Bolsonaro se débat dans un scandale de frais de bouche fastueux

 | Par Bruno Meyerfeld, Le Monde

En 2020, l’administration fédérale a notamment dépensé 2,3 millions d’euros en achat de lait concentré sucré, l’équivalent de deux à trois tonnes par jour.

Pour Jair Bolsonaro, la note est salée… même si c’est de sucre qu’il s’agit. Le président du Brésil est depuis quelques jours plongé dans un important scandale médiatique à la suite de la révélation par la presse des dépenses alimentaires fastueuses engagées par son gouvernement au cours de l’année 2020.

Selon le journal en ligne Metropoles, il y en aurait en tout pour plus de 1,8 milliard de reais (270 millions d’euros) d’aliments et boissons, en hausse de 20 % par rapport à l’année précédente. Dans le détail, l’administration fédérale a dépensé pour 2,4 millions d’euros de frites, 750 000 de raisins secs, 330 000 de chewing-gum, 250 000 de chantilly ou encore 270 000 de bœuf en gelée…

Mais le chiffre qui a le plus retenu l’attention des médias concerne les desserts : 2,3 millions d’euros de lait concentré sucré acheté en 2020. Ce mets est certes très apprécié des Brésiliens, mais les dépenses astronomiques du gouvernement de Brasilia sur le sujet laissent perplexe. Car 2,3 millions d’euros, c’est en effet assez pour acheter entre deux et trois tonnes de lait concentré par jour : l’équivalent de 7 000 boîtes de conserve quotidiennement ouvertes… Ce qui fait tout de même beaucoup de lait concentré sucré.

[...]

Voir en ligne : Le Monde : « Au Brésil, Jair Bolsonaro se débat dans un scandale de frais de bouche fastueux »

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Les plus de 200 mille morts par la Covid aurait pu être évitées - La culture résiste !

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS