Article original dans El País Brasil, traduit...

 | Par Courrier international

Dans le pays de Bolsonaro, le cinéma traverse des heures difficiles. Mais il vit aussi une explosion créative venue du Nordeste, une région au caractère bien trempé. Le Forum des images, à Paris, projette en avant-première française plusieurs des films nés de cet élan vital en partenariat avec Autres Brésils deux débats sont proposés sur les états du cinéma brésilien.

Divino Amor au festival de Sundance et à la Berlinale ; Au cœur du monde (No coração do mundo) à Rotterdam ; Bacurau et La Vie invisible d’Eurídice Gusmão (A Vida Invisível) à Cannes*. L’année 2019 aura décidément été celle de la reconnaissance internationale du cinéma brésilien, avec des films qui partagent un point commun : toutes ces œuvres primées ont été réalisées dans le Nordeste, ou par des réalisateurs originaires de cette région [de la côte nord-est du pays, composée de neuf États : Alagoas, Bahia, Ceará, Maranhão, Paraíba, Piauí, Pernambouc, Rio Grande do Norte et Sergipe].

Les festivals brésiliens aussi ont récompensé des productions nordestines. “Si l’on se penche sur le cinéma brésilien d’avant-garde de ces quinze dernières années, celui qui a récolté les prix et la reconnaissance nationale et internationale, c’est le cinéma du Nordeste”, affirme sans hésitation Wolney Oliveira, cinéaste et responsable de Cine Ceará, Festival du cinéma ibéro-américain.

À voir : deux débats proposés par Autres Brésils et le Forum des images

“Nous avons toujours été en marge”

Lire là suite sur

Voir en ligne : Cinéma. Au Brésil, la résistance culturelle vient du Nordeste

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> [Dossier Presse] : 7 jours avant le festival de documentaire Brésil en Mouvements - 2 au 4 octobre à Paris

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS