Appel à financement du festival « Brésil en Mouvements » 2018

Édito

Bonjour à tou.te.s

Cet été nous sommes toujours mobilisés pour vous proposer une belle édition du festival « Brésil en Mouvements », du 19 au 23 septembre, au cinéma des « 7 Parnassiens ».

Un grand merci pour votre soutien déjà important !

Malgré les restrictions budgétaires qui touchent l’ensemble du monde associatif, nous avons choisi de ne pas renier nos ambitions, pour continuer à proposer un événement de qualité et pour offrir une visibilité à des films qui échappent aux circuits de productions classiques. Ces œuvres fortes et engagées nous rappel l’importance des mouvements sociaux brésiliens, particulièrement dans le contexte actuel de régression des droits humains.

Pour nous aider à organiser ce festival militant, nous vous rappelons qu’il est toujours possible de soutenir et diffuser la campagne de financement participatif 2018 :

CAMPAGNE PARTICIPATIVE 2018 HELLOASSO

La programmation 2018 c’est :

  • 4 réalisateurs et 1 dessinateur venus spécialement du Brésil.
  • 16 films dont 12 avant-premières en France, sur des thématiques variées : droit au logement, peuples autochtones, dictature, mouvement LGBTI, Quilombos, projet de barrage en Amazonie, élections 2018...
  • Une exposition de 15 planches originales de la bande-dessiné « Angola Janga », de Marcelo d’Salete, en présence du dessinateur.
  • Un apéro-concert le samedi soir.

Dans les semaines qui viennent, nous vous communiquerons le programme et la bande-annonce de la 14e édition de "Brésil en Mouvements".

Encore une fois merci pour votre soutien à tou.te.s.

Até logo !

Les traductions d'Autres Brésils

L’Agro n’est pas pop*

Le projet de loi qui veut libéraliser l’utilisation de produits phytosanitaires au Brésil est contestée par plus de 280 mouvements dans les domaines de la santé et de l’environnement.

« Effet Marielle » : les femmes noires s’engagent en politique sur les traces de la conseillère municipale

L’assassinat de Marielle Franco a réveillé chez les femmes jeunes, noires et vivant en périphérie le désir de lutter et de maintenir l’héritage de la conseillère municipale par le biais d’actes de (...)

Pourquoi blesser une chatte rose choque plus que tuer un garçon noir ?

La visibilité d’une attaque portée à l’image d’une femme blanche produit beaucoup plus de soutien que l’extermination des vies noires et périphériques.

Affaire de la non-libération de Lula : quand des magistrats ne respectent même plus la loi

Un juge de la Cour d’appel de Porto Alegre, Rogério Favreto, a ordonné, le 8 juillet, la libération de l’ancien président brésilien Lula, incarcéré à Curitiba.

Brésil : quand la police mitraille les alentours d’une école publique

Le 20 juin, dans un quartier populaire de Rio de Janeiro, un hélicoptère de la police a mitraillé les alentours d’une école publique, tuant sept personnes, dont un écolier.

Le coup d’État avance avec plus de violence dans les mondes rural et urbain

Ruben Siqueira est membre de la Commission pastorale de la terre (CPT) de Bahia et de la Coordination nationale de la CPT. Dans ce texte, paru dans la revue Pastoral da terra (n° 232, janvier-mars 2018), il dresse un état de lieux des offensives (...)

Soutenir Autres Brésils

Vous appréciez notre site ? Aidez-nous à en maintenir la gratuité !
Vous appréciez nos actions ? Aidez-nous à les concrétiser !
Autres Brésils a besoin de votre soutien financier ! Adhérez et/ou faites un don ! ICI

Comment participer ?

Il y a mille et une façons de participer à la vie de l’association. N’hésitez pas, rejoignez l’association Autres Brésils !

© Autres Brésils — 2018

Autres Brésils - 21 ter rue Voltaire - 75011 Paris
tél: 01 40 09 15 81
courriel : bresils@autresbresils.net

Pour se désabonner de cette infolettre, il suffit d'envoyer un email à l'adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net en précisant en sujet : unsubscribe infolettre