21 inculpations pour homicide après la rupture d’un barrage en 2015

 | Par L’Obs

Publié le 20 octobre 2016
Rio de Janeiro (AFP)

Vue aérienne du village de Bento Rodrigues, dans l’Etat brésilien de Minas Gerais, le 6 novembre 2015 après la rupture de barrage de déchets miniers ((c) Afp)

Rio de Janeiro (AFP) - La justice brésilienne a annoncé jeudi l’inculpation de 21 personnes pour homicide après la rupture d’un barrage de déchets miniers de la compagnie Samarco, propriété du groupe brésilien Vale et de l’australien BHP Billiton, qui a fait 19 morts en novembre 2015.

Le procureur José Leite Sampaio a fait cette annonce lors d’une conférence de presse télévisée à Belo Horizonte, où a eu lieu cet accident considéré comme la pire tragédie environnementale de l’histoire du Brésil.

« La sécurité a été mise de côté dans la quête de profits », a lancé le procureur.

Parmi les personnes inculpées pour homicide aggravé, se trouvent des représentants des trois entreprises dont le PDG de Samarco au moment des faits, Ricardo Vescovi, ainsi que le directeur général des opérations, Kleber Terra.

Lire la suite sur : L’Obs

Agenda

Tous les événements

Suivez-nous

Newsletter

Abonnez-vous à la Newletter d’Autres Brésil !

Inscrivez vous

Entrez votre adresse mail ci-dessous pour vous abonner à notre lettre d’information.
Vous-pouvez vous désinscrire à tout moment envoyant un email à l’adresse suivante : sympa@listes.autresbresils.net, en précisant en sujet : unsubscribe infolettre.

La dernière newsletter

>>> Vidéo du gouvernement Bolsonaro :
paranoïa, violence, désespoir

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS