Un général à la tête de la fondation de défense des indiens

, par AFP
JPEG - 318.4 ko
Des autochtones brésiliens marchent dans une zone forestière du « Parc des Tribus », à Manaus, dans le nord du Brésil, le 15 février 2017

Un général de l’armée brésilienne a été nommé mardi pour présider de façon provisoire l’organisme chargé de délimiter les territoires des peuples autochtones, cinq jours après la mise à l’écart controversée de son prédécesseur, qui se dit victime de pressions de l’agro-business.

L’arrivée de Franklimberg Ribeiro de Freitas à tête de la Fondation nationale de l’Indien (Funai) a lieu dans un contexte de vives tensions, en raison de la profonde crise déclenchée par une attaque menée par des propriétaires terriens contre la tribu Gamela, dans le nord-est du pays.

Le général de 61 ans travaillait déjà au sein de la Funai, en tant que directeur de la promotion du développement durable, mais il était contesté par des groupes de défense des indiens, peu enclins à voir un militaire en charge de cet organisme qui dépend du ministère de la Justice.

Voir en ligne : Le Parisien

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS