Un capitaine de volontaires

« Nous étions deux, et elles, deux. nous y allions tous deux en visite, par habitude, par délassement, et finalement par amitié. je devins l’ami du maître de maison, et lui devint mon ami. Le soir, après diner - l’on dînait tôt en 1866 - , j’y passais pour fumer un cigare. le soleil entrait encore par la fenêtre, d’où l’on voyait une colline avec des maisons. La fenêtre opposée donnait sur la mer. Je ne citerais ni la rue ni le quartier ; je puis citer la ville, c’était Rio de Janeiro. Je tairais le nom de mon ami mettons une lettre, X***, Elle, l’une d’elles, s’appelait Maria. »

  • Joaquim Maria Machado de Assis

Paris, La Découvrance éditions & Les Arêtes éditions, 2015, 69 pages.


Consultable librement, sans frais dans les locaux d’Autres Brésils

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS