Sebastiao Salgado : « C’est vraiment un coup d’Etat au Brésil »

, par France Inter

Le célèbre photographe brésilien, qui vient d’entrer à l’Académie des beaux-arts, est l’invité de RSF pour l’album « 100 photos pour la liberté de la presse ». Un pied au Brésil, l’autre en France, il est un des plus fins observateurs du monde contemporain.

On parle d’abord de votre pays, le Brésil. Un pays coupé en deux, dans quel camps vous situez vous ?

Certainement pas dans ce camp qui a fait un coup d’état. La gauche est arrivée au pouvoir avec une proposition intéressante. 400 ans où l’on a eu une seule classe dominante et après 13 ans on a une vraie distribution des revenus. On est plus de 40 millions de brésiliens qui étaient au-dessus de la ligne de pauvreté qui sont devenus classes moyennes. On a des politiques sociales beaucoup plus intéressantes qu’avant mais cette classe qui a perdu le pouvoir essaye absolument de revenir. On a une presse de droite qui se bat contre le parti des travailleurs. Je ne fais pas partie de ce parti mais je ne suis pas pour qu’on élimine la démocratie au Brésil à travers un coup d’état immoral.

Vous pensez que c’est une revanche politique ?

Totalement, en plus la classe qui arrive au pouvoir est la classe la plus corrompue qu’on puisse imaginer. Le dernier gouvernement avant Dilma a eu 1200 et quelques procès contre la corruption.

Lire la suite et écouter l’émission sur : France Inter

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS