Le président Temer pourra être interrogé par la justice

, par AFP
Le président brésilien Michel Temer, le 25 mai 2017 à Brasilia (AFP/EVARISTO SA)

Nouveau coup dur pour Michel Temer. La Cour suprême fédérale (STF) du Brésil a donné son feu vert mardi pour que le président puisse être interrogé dans le cadre des enquêtes pour corruption le visant et qui ont déclenché une tourmente politique dans le pays.

Rapporteur de l’opération « Lavage-Express » au STF, le juge Edson Fachin a ordonné que l’interrogatoire soit « effectué par écrit », selon un communiqué de la plus haute juridiction du pays, précisant que M. Temer aura 24 heures pour répondre aux questions formulées par les enquêteurs.

Voir en ligne : Le Parisien

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Projection « Lute como uma menina » - 29/11/17

Réseaux sociaux

Flux RSS

Abonnez-vous au flux RSS