Le candomblé de Bahia : Miroir baroque des mélancolies postcoloniales

, par Emmanuelle Kadya Tall

Pour revisiter le candomblé de Bahia, un culte de possession brésilien rendu célèbre par les travaux de Roger Bastide et de Pierre Verger, il s’agit aujourd’hui de substituer aux analyses, en termes de syncrétisme ou de métissage, une anthropologie religieuse, historique et pragmatique, d’un espace-temps, l’Atlantique Sud.

La traite esclavagiste s’y est développée dans le cadre idéologique de la Contre-Réforme qui a renouvelé, tant pour les négriers africains et les colons européens que pour les esclaves africains et les autochtones amérindiens, le rapport au sacré, produisant ainsi des configurations baroques de croyances.


Paris, Éditions du Cerf, 2012, 172 pages.


Consultable librement, sans frais dans les locaux d’Autres Brésils

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS