La proposition de réforme fiscale du gouvernement ignore l’injustice du système

, par André Barrocal

Priorité de Dilma Rousseff en 2011, la proposition de réforme fisacle laisse inchangée la régressivité du système brésilien. La moitié seulement de l’impôt atteint les revenus, les profits et le patrimoine. La CUT défend un impôt sur les jets privés et sur les yachts. Les assesseurs et les contrôleurs des impôts veulent taxer les grandes fortunes. Un tiers des membres du Congrès étant propriétaires ou actionnaires d’entreprises ou d’exploitations agricoles, le gouvernement opte pour une reforme de l’’efficacité’.

Par André Barrocal – Carta Maior - 10/05/2011

Traduction : Philippe Roman & Véronique Phelut pour Autres Brésils

La présidente Dilma Rousseff entend envoyer d’ici peu au Congrès une proposition de réforme des impôts, une de ses priorités de cette année. Dernièrement, les plans du gouvernement ont été présentés aux députés et sénateurs par le Ministère de l’Économie et des Finances. L’idée est de simplifier l’ICMS, impôt étatique le plus important du pays, et exonérer la feuille de paye et les investissements d’entreprise. Dans les deux cas, il s’agit de rendre les entreprises plus fortes dans la concurrence internationale, que ce soit à l’intérieur ou hors du Brésil. La réforme, cependant, ne touchera pas à une des caractéristiques du système fiscal national, la régressivité, qui fait qu’un pauvre est touché plus fortement qu’un riche.

L’année dernière, la Recette Fédérale a amassé 545 milliards de R$ en impôts, sans compter l’argent destiné au système de Sécurité Sociale. De ce total, la moitié est issue de taxations sur la consommation de produits et services par les Brésiliens. Seule l’autre moitié a touché les revenus, les profits, le patrimoine et les mouvements financiers. Selon l’étude de 2008 menée par l’OCDE, la Consumption Taxes Trends, dans aucun pays lié à l’organisation l’imposition sur la consommation ne dépasse 25%.

[...]

Lire le texte en entier :

PDF - 59.9 ko

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS