L’Unesco consacre un site portuaire brésilien en souvenir des esclaves africains

, par La1ere.fr (avec AFP)

L’Unesco a inscrit dimanche sur sa liste du patrimoine mondial le site archéologique du quai de Valongo dans le centre de Rio de Janeiro par lequel ont été débarqués quelque 900.000 esclaves africains sur le continent américain.

Son Comité du patrimoine mondial, réuni à Cracovie, a évoqué le souvenir de cette arrivée massive de 900.000 esclaves africains débarqués sur le quai de pierre construit à partir de 1811 dans le centre de Rio de Janeiro.

Pour l’historienne Katia Bogea, présidente de l’Institut national du patrimoine historique et artistique (Iphan, Instituto do Patrimônio Histórico e Artístico Nacional), Valongo mérite de figurer « à côté des lieux de mémoire tels que Hiroshima ou Auschwitz-Birkenau ». La protection du patrimoine, a-t-elle ajouté devant le Comité, « nous oblige de nous souvenir de ces parties de l’histoire de l’humanité qu’il est interdit d’oublier ».

Voir en ligne : L’Unesco consacre un site portuaire brésilien en souvenir des esclaves africains

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS