JO, eh oh les peuples autochtones habitent aussi à Rio

, par L’humanité.fr

Le 9 août est en principe célébrée la journée mondiale des peuples autochtones. Les JO de Rio l’ont oubliée !


Survival International © Fiona Watson/Survival

« Bonjour, lors que le monde entier regarde les JO et applaudit, il applaudit nos souffrances ».

Les indiens Guarani et les peuples autochtones du Brésil qui nous interpellent ainsi, sont les grands oubliés des JO de Rio. A peine les embauche-t-on pour le folklore.

Pire, à l’heure où le monde entier s’extasie sur les performances des champion(ne)s, « des communautés entières se font expulsées des parcelles de leurs terres ancestrales par l’avancée des bûcherons et des colons qui détruisent la forêt amazonienne où se trouvent leurs territoires », alerte Survival International ici.

La destruction de leur environnement est une forme de génocide des Indiens. 1 500 tribus ont disparu depuis l’arrivée des Conquistadors au 16ème siècle. Et ça continue au point que certains groupes ne comptent même pas les 11 membres nécessaires pour constituer une équipe de football.

Lire la suite sur : L’Humanité.fr

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS