Bossa-nova et samba-jazz à l’heure de la recomposition de l’espace musical et des liens EUA-Brésil (1959 - 1965)

, par Autres Brésils

Mercredi 1er mars 2017 à 17 h en salle 1 du 190 - 8, Avenue de France

Vassili Rivron, maître de conférences à l’Université de Caen, en détachement à l’INRIA & Gabriel Improta, professeur intérimaire d’anthropologie à l’UNIRIO

Tom Jobim et Moacir Santos ou l’invention d’une samba moderne : bossa-nova et samba-jazz à l’heure de la recomposition de l’espace musical et des liens EUA-Brésil (1959 - 1965

Résumé : L’"âge d’or de la radio" a joué un rôle central dans la consécration de la samba comme musique nationale et dans sa valorisation esthétique au Brésil. Le déclin de ce monde de l’art à partir des années 1950 et la reconfiguration progressive de l’industrie musicale autour du disque et de la télévision, dans un contexte d’internationalisation du marché de la musique brésilienne, ont redéfini les aspirations et les stratégies professionnelles et esthétiques des artistes. Nous analyserons cette reconfiguration, en partant d’un matériel diversifié (enregistrements, iconographie, témoignages, critiques, statistiques, ...) pour comparer les trajectoires biographiques et deux oeuvres emblématiques de Tom Jobim (desafinado) et Moacir Santos (Coisas n°5/Nanã). Ces artistes ont incarné, parmi d’autres, deux propositions concurrentes de modernisation de la samba au succès inégal : bossa-nova et samba-jazz.

Voir aussi le site du CRBC

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS