Eduardo Cunha arrêté dans le cadre du scandale Petrobras

, par RFI

Par RFI
Publié le 19 octobre 2016

Eduardo Cunha a été arrêté et escorté par la police en direction de Curitiba, dans le sud du pays, ce mercredi 19 octobre.
REUTERS/Adriano Machado

L’étau se resserre autour d’Eduardo Cunha, l’ancien homme fort du Congrès brésilien et artisan de la destitution de la présidente Dilma Rousseff. Ce mercredi 19 octobre, sur l’ordre du juge anti-corruption Sergio Moro, l’homme politique ultra-conservateur de 58 ans a été arrêté près de son domicile à Brasilia. Soupçonné d’avoir touché des pots-de-vin dans l’affaire Petrobras, il est en train d’être transféré à Curitiba, dans le sud du pays, pour être à la disposition du juge.

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé version brésilienne. Eduardo Cunha, stratège de la destitution de la présidente Dilma Rousseff et ancien président de la Chambre des députés, a perdu son mandat le 12 septembre dernier.

Sans immunité parlementaire, il est devenu la cible de la justice qui accuse le député évangéliste ultra-conservateur de corruption dans l’affaire Petrobras. Eduardo Cunha est soupçonné, entre autres, d’avoir touché des pots-de-vin sur un contrat d’exploitation pétrolière en Angola.

Lire la suite sur : RFI

Annonces