Dilma Rousseff « Le système politique brésilien s’effondre »

, par RFI

Source : La présidente du Brésil Dilma Roussseff suspendue provisoirement, au palais d’Alvorada, le 14 juin 2016. EVARISTO SA / AFP

Actuellement écartée du pouvoir en attendant son jugement en août devant le Sénat pour maquillage présumé des comptes publics, Dilma Rousseff accorde une interview exclusive à RFI. A quelques jours des Jeux olympiques de Rio et au moment où le Brésil traverse une grave crise politique doublée d’une crise économique, Dilma Rousseff, réélue de justesse en octobre 2014, a souvent fait l’objet de remarques sexistes. C’est la première question que lui a posée Márcia Bechara de la rédaction brésilienne de RFI.

Dilma Rousseff :
Je pense que les femmes sont arrivées sur la scène politique brésilienne pour y rester. C’est un fait, la première femme élue à la présidence de la République a obtenu 54,5 millions de voix, pour son second mandat. Nous assistons à une grande explosion de la misogynie au Brésil. Cette misogynie, et ce processus de destitution engagé sans qu’aucun crime n’ait été commis, révèlent une dimension sexiste. Cela se manifeste par les stéréotypes lancés très souvent quand on parle de la présidente, comme par exemple d’une femme « dure, insensible et froide », ou comme d’une « hystérique qui fait des crises de nerf ». Et nous savons très bien d’où vient le concept d’hystérie.

Mais ce qui est incroyable, c’est qu’ils ne tombent pas juste, entre ces modèles contradictoires qu’ils choisissent pour me caractériser. Les femmes sont venues pour rester parce qu’elles sentent que ce coup d’Etat sans crime a pour objectif, d’une part, d’éviter les enquêtes pour corruption et, de l’autre, d’adopter un programme de gouvernement qui n’a pas été approuvé par la rue, une réforme extrêmement conservatrice et ultra-néolibérale.

Voir en ligne : RFI

Autres articles Sur les mêmes Thématiques

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS