Des militants pro-militaires interrompent une séance à l’Assemblée

, par Courrier International

Des manifestants réclamant une "intervention militaire" au Brésil font irruption dans la Chambre des députés, le 16 novembre 2016 à Brasilia (AFP/LUIS MACEDO)

“Un pays en ébullition”, s’inquiète Correio Braziliense à la une, en référence aux manifestations qui ont émaillé le Brésil mercredi 16 novembre. Près de 80 personnes ont envahi la Chambre des députés à Brasilia pour dénoncer la corruption et “demander la participation du peuple à la politique brésilienne”, provoquant “tumulte et confusion” pendant plus de quatre heures.

“Ce groupe est d’extrême droite, et plaide pour l’intervention militaire [au pouvoir]”, affirme le quotidien, précisant que les manifestants ont lancé des slogans très connotés, comme “Vive les patriotes qui risquent leur vie pour le Brésil” et “Notre drapeau ne sera jamais rouge”. Tous seront inculpés, informe Correio Braziliense.

Lire la suite sur : Le Courrier International

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS