Conférence-débat « L’enfance vue par l’anthropologie »

, par Autres Brésils

Dans le village de Parauá (Amazonie) les enfants aident quotidiennement les adultes. Qu’il s’agisse de produire la farine de manioc, de pêcher ou de chasser, des tâches leur sont attribuées selon le niveau de compétence qu’ils ont atteint surtout à travers l’observation attentive de ces activités.

Comme on l’a souvent constaté dans d’autres sociétés dont le mode de vie est dominé par l’oralité, l’acquisition des compétences ne passe pas par l’instruction explicite qui caractérise l’éducation de type scolaire, mais par l’observation et la coopération.

À Parauá, les enfants ne semblent pas être la préoccupation centrale des personnes matures, mais dans la position subordonnée qui est la leur, ils jouissent d’une marge importante de liberté et d’autonomie et peuvent ainsi consacrer du temps à leurs propres centres d’intérêt comme jouer ou se raconter des histoires. Cet intérêt pour les histoires, ils le partagent – tout comme les tâches pratiques – avec les adultes, partage qui participe également à leur sentiment d’appartenance au groupe et au lieu. Dans leurs récits, adultes et enfants mettent en scène avec humour un imaginaire où la forêt, en même temps crainte et admirée, est très présente.

Conférence-débat organisée par le Centre d’Anthropologie Culturelle CANTHEL de Paris V et l’Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia) de l’Université Aix-Marseille - CNRS dans le cadre de l’exposition photographique “Parauá, le temps des grandes vacances”.

Infos pratiques :
vendredi 9 mars à 14h
Espace Lhommod (21, rue Lhomond, 75005, Paris)
entrée gratuite

PDF - 282.4 ko
Paraua, le temps des grandes vacances

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS