Condamnation d’Eduardo Cunha : une bonne et une mauvaise nouvelle

, par Leonardo Avritzer
PNG - 499.3 ko
Eduardo Cunha après son arrestation, le 20 octobre 2016, à Curitiba, au Brésil. PHOTO HEULER ANDREY / AFP

L’ancien président de l’Assemblée et député du centre droit Eduardo Cunha, 58 ans, vient d’être condamné à quinze ans et quatre mois de prison pour corruption, blanchiment d’argent et évasion de devises par le juge Sérgio Moro dans le cadre de l’affaire Petrobras.

Cette condamnation est en même temps un signal positif et négatif pour la démocratie brésilienne”, estime un éditorialiste de O Estado de São Paulo.

Arrêté en octobre 2016, M. Cunha restera en détention, a décidé le juge qui a mis au jour, notamment, une “commission” de 1,4 million d’euros versée à Eduardo Cunha par Petrobras et l’existence d’un compte en Suisse pourvu de 2,1 millions d’euros. Selon les médias, Eduardo Cunha aurait tenté de sortir de prison en évoquant qu’il aurait des révélations à faire sur l’actuel président, Michel Temer.

Voir en ligne : Courrier International

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS