Brésil : une mère obtient justice pour son fils, jeune noir des favelas, assassiné. Témoignage.

, par FASE

Marcia de Oliveira Silva Jacintho a perdu son fils de 16 ans assassiné en 2002 par des policiers de Rio de Janeiro. Accompagnée par la Fase, une organisation partenaire du CCFD-Terre Solidaire, elle s’est battue pour obtenir justice. Témoignage.

Mon nom est Márcia de Oliveira Silva Jacintho. On m’appelle Marcia Jacintha. Je suis la mère de Hanry Silva Gomes da Siqueira. Mon fils avait 16 ans en 2002, lorsque, le 21 novembre, il a été exécuté par des policiers de Rio de Janeiro.

« Le cas de cette mère est emblématique de la multiplication des assassinats de jeunes noirs dans les favelas au Brésil. Son parcours est très beau. » Floriane Louvet, chargée de mission Amérique latine au CCFD-Terre Solidaire.

Au départ, cela a été difficile ! Nous avons dû mettre de côté toute notre vie. Nous étions hantés par la question « pourquoi ? ». Alors j’ai pris un avocat et nous avons commencé les recherches.

Plus de 20 % de la population de Rio de Janeiro (6 millions d’habitants) vit dans des bidonvilles, appelés favelas. Selon le recensement de 2011, la Rocinha est la plus peuplée de la ville avec plus de 70 000 habitants.

Voir en ligne : Brésil : une mère obtient justice pour son fils, jeune noir des favelas, assassiné. Témoignage.

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS