Brésil : les mains d’un indien coupées par des fermiers

, par AFP

Un indien brésilien a eu les mains coupées par des hommes de main de fermiers dimanche lors d’une attaque liée au conflit sur l’exploitation des terres qui a fait au moins 13 blessés, a dénoncé mardi une association de défense des autochtones.

JPEG - 93.4 ko
Photo du Congrès Missionnaire Indien (Cimi) montrant un officier de police s’entretenant avec des membres de la tribu Gamela, à Viana au Brésil le 1er mai 2017 Photo ANA MENDES. AFP

Outre ses deux mains coupées, Aldeli Ribeiro Gamela, membre de la tribu Gamela, a été atteint par deux tirs, dans le dos et au niveau des côtes, selon le Congrès Missionnaire Indien (Cimi), une organisation liée à l’Église catholique.

Les terres censées être réservées aux indiens sont de plus en plus souvent grignotées par l’expansion agricole, donnant lieu parfois à de violents affrontements. Selon le Cimi, l’attaque a été menée dimanche par un groupe de 200 hommes liés à des fermiers locaux munis de machettes et d’armes à feu, dans la localité de Povo das Bahias, près de Viana, dans l’État du Maranhao (nord-est).

Cinq victimes ont été hospitalisées et trois d’entre elles sont toujours dans un état grave, selon une autre association catholique, la Commission Pastorale de la Terre (CPT). De nombreux indiens ont dû s’enfuir dans la forêt pour échapper aux assaillants, faisant craindre aux associations un bilan encore plus lourd.

« Les fermiers sont déjà en train de se réunir pour préparer de nouvelles attaques », a expliqué mardi à l’AFP Cleber Buzatto, responsable du Cimi. Selon lui, les indiens Gamela occupent depuis 2015 ces terres qui leur ont été octroyées pendant la période coloniale, mais d’où ils ont été expulsés par l’expansion de l’agrobusiness dans les années 1970.

Voir en ligne : Libération

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS