Barrage de Belo Monte, tragédie environnementale

, par Frei Betto

Source : Correio da Cidadania - 18 décembre 2009

Traduction : Bettina Balmer pour Autres Brésils


Raoni, leader indigène, affirme qu’en 2007, en recevant la Médaille du Mérite Culturel des mains du président Lula, celui-ci a promis de ne jamais signer la construction du barrage de Belo Monte, dans le Xingu (Para).

Tout est prêt pour qu’en janvier soit lancé l’appel d’offre de la centrale hydro-électrique qui doit être construite sur le fleuve Xingu. Un des bijoux de la couronne du PAC (Programme d’accélération de la croissance). Il manque à peine le permis environnemental de l’Ibama. Du fait des pressions du Planalto pour que le feu vert soit donné avant, plusieurs experts de l’Ibama ont posé leur démission.

Sting, le chanteur britannique, était au Xingu lors de la dernière semaine de novembre pour appuyer le rejet de Belo Monte : « je sais que les travaux ont un sens d’un point de vue économique mais d’un point de vue écologique, il ne s’agit peut-être pas d’une bonne idée » a-t-il déclaré.

[...]

Lire le texte en entier :

PDF - 63.1 ko

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Infolettre n°5 - Brésil en Mouvements

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS