70 % des aliments consommés au Brésil contiennent des pesticides

, par Les amis de la Terre

Le Forum de Lutte contre les pesticides du Rio Grande do Sul révèle aussi que les Brésiliens consomment 7,5 litres de pesticides par an et par habitant !

Environs 70 % des aliments in natura  [1] consommés au Brésil sont contaminés par des pesticides (ou agrotoxiques, termes utilisé dans le texte brésilien). Cette information fut présentée au Fórum Gaúcho [2] de lutte contre les pesticides qui se tenait du 6 au 11 juin, au théâtre Dante Barone de l’Assemblée législative du Rio Grande du Sud, à Porto Alegre.

Karen Friederich, docteur en Santé publique pour l’Ecole nationale de santé publique Sergio Aroucar et membre de l’Association brésilienne de Santé collective (Abrasco), prit la parole lors de cet événement et expliqua que les combinaisons variées de pesticides utilisés dans la production d’aliments ne sont pas abordées dans les études et que donc, forcément, on ne connaissait pas leurs vrais effets sur la santé de la population.

Selon elle, un des problèmes tient au fait qu’il n’existe pas de lignes directrices pour les agriculteurs et que par conséquence, ils utilisent ces substances qui finissent pas atteindre la majeure partie de la population. L’idéal serait que le gouvernement encourage les producteurs à changer leur modèle de production.

Lire la suite sur : Les amis de la Terre

[1Enquête menée par l’association Abrasco.Toujours d’après cette enquête, 28 % des aliments contiennentt des produits non autorisés, alors que le Brésil autorise des produits chimiques interdits aux Etats-Unis et en Europe. Cette enquête ne tient pas compte des aliments transformés.

[2L’adjectif « gaúcho » ou « gaúcha » désigne les habitant(e)s de l’Etat du Rio Grande do Sul

Annonces

Suivez Autres Brésils

Newsletter

Inscrivez vous
Entrez votre adresse pour vous abonner à notre lettre d’infos

La dernière newsletter :

>>> Autres Brésils a besoin de vous !

Réseaux sociaux

PNG - 2.2 ko
PNG - 2 ko

Flux RSS

PNG - 1.4 ko

Abonnez-vous au flux RSS